Le rapport de l’ITLB envoie des signaux contradictoires

L’ITLB vient de publier le rapport annuel de l’enquête de conjoncture qu’il organise auprès des transporteurs. On y relève des signaux contradictoires quant à la réelle reprise économique et à la pénurie de chauffeurs. Les effectifs des ouvriers non-chauffeurs (solde pondéré moyen des réponses : + 0,2 %) et des employés (+ 0,3 %) ont à peine augmenté en 2017 mais l’effectif des chauffeurs a légèrement diminué (- 0,6 %). Dans le même temps, 30,3 % des entreprises de transport, en moyenne, ont déclaré au cours de 2017 qu’elles avaient un poste vacant pour un chauffeur, ce pourcentage était de 39,7 % pour les employés et de 5,5 % pour les ouvriers non-chauffeurs. Par ailleurs, à côté des problèmes de mobilité (où Gand rejoint malheureusement Bruxelles et Anvers au rayon des villes à problèmes), la pénurie de chauffeurs est toujours pointée du doigt par de nombreux transporteurs participant à l’enquête.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo