Febetra fustige les « règles absurdes »

Febetra débute cette nouvelle année en fustigeant les « règles absurdes qui empêchent le secteur du transport de réduire son empreinte écologique. »

La Fédération espère que le « Green Deal » de la Commission européenne et le « Plan national intégré Energie Climat » permettront de mettre fin à ces règles. Et d’en rappeler quelques-unes : interdiction de franchir la frontière franco-belge avec 44 tonnes alors que ces deux pays autorisent les 44 tonnes sur leur propre territoire, l’interdiction pour les écocombis de circuler sur les 5 km du Ring se trouvant sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale alors que ces véhicules sont autorisés sur le reste du Ring ou encore le fait que la masse maximale autorisée ne soit pas identique en Flandre et en Wallonie. Febetra souligne que des ajustements seraient bienvenus « pour rendre le transport routier plus durable et qu’ils ne coûtent rien, n i à l’Etat, ni aux contribuables ».

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo