Nettoyer ou désinfecter les camions ?

A la demande de l’UPTR, le service externe de prévention et de protection au travail Mensura a émis les recommandations suivantes à l’intention des transporteurs qui se demandent s’il faut désinfecter les poids lourds en période de coronavirus.

Selon les informations transmises par Mensura, le coronavirus peut survivre de 4 à 5 jours sur les surfaces inertes, en fonction de la porosité de la surface concernée : plus la surface est poreuse, moins le virus a de chances de survivre. Cette durée de vie est nettement supérieure à celle qui est notamment communiquée par l’institut français de prévention des risques du travail INRS, qui parle de ‘quelques heures sur des surfaces inertes en milieu sec’, mais cela n’enlève rien à la pertinence des conseils donnés par Mensura :

  • le coronavirus est sensible aux produits nettoyants et désinfectants les plus courants et peut donc être éliminé de manière optimale si des mesures de nettoyage et de désinfection sont prises.
  • si l’on souhaite utiliser un véhicule qui a été conduit par un chauffeur testé positif au coronavirus, il faut bien ventiler le véhicule (minimum 30 minutes), désinfecter en profondeur ce que le chauffeur a pu toucher (volant, tableau de bord, pommeau de boîte de vitesses, poignées…), remplacer le filtre à pollen HEPA
  • selon l’expérience issue du transport aérien, il n’y aurait pour l’heure aucune preuve que le coronavirus pourrait être transmis par la marchandise. Il n’y aurait donc aucun risque lors du chargement et du déchargement.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo