Waberer’s dans la tourmente

Baisse significative des volumes de transport, départ précipité de son CEO : le transporteur hongrois Waberer’s est frappé de plein fouet par la crise du coronavirus. Une partie ‘significative’ de sa flotte est mise à l’arrêt avec effet immédiat.

Waberer’s, en dehors de son marché national, n’est actif qu’en transport de charges complètes. Cela signifie que son volume d’activité dépend énormément de l’activité industrielle et du principe de libre circulation des marchandises. Dans un cas comme dans l’autre, la crise du coronavirus frappe la société hongroise de plein fouet, à tel point que Waberer’s annonce mettre à l’arrêt une pratie ‘significative’ de ses véhicules et rapatrier les chauffeurs concernés. Un exercice que Waberer’s connaît bien pour le pratiquer chaque année à l’approche des fêtes de fin d’année, mais à la différence cette fois que la reprise d’activités n’est pas prévisible.

Ce n’est pas tout : Waberer’s gèle toutes les procédures de recrutement et va procéder à une renégociation des salaires. On se rappellera que la hausse des salaires des chauffeurs, accordée au moment où la pénurie de chauffeurs commençait à se faire sentir en Hongrie, avait précédé de peu les premières difficultés financières de l’entreprise hongroise. Difficultés financières loin d’être vaincues puisque son chiffre d’affaires était en recul de 3,9 % au troisième trimestre 2019, l’EBITDA de 27,4 % et que la présentation des résultats financies d l’exercice 2019 a été reporté à une date non encore précisée. Le tout dans un contexte qui a vu le CEO Robert Ziegler, à la barre depuis le début 2019, quitter le navire. Il est remplacé par le CFO Barna Erdélyi.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo