Utilitaires légers : le service minimum toujours possible

Beaucoup d’entreprises sont à l’arrêt, mais celles qui continuent à travailler peuvent toujoiurs compter, en cas de problème, sur les services de réparation et de dépannage de leur marque. pour les entretiens périodiques, par contre, il faudra attendre la fin du confinement.

Dans toutes les marques, si la vente de véhicules est au point mort, les concessionnaires ont dû s’organiser pour maintenir un service minimum limité aux réparations urgentes et parfois réservé aux secteurs d’activité considérés comme indispensables, conformément aux dispositions prévues par l’arrêté ministériel du 18 mars 2020. Iveco, Renault, les trois marques de PSA, VW, Mercedes-Benz et Ford, notamment, s’y engagent, tout en précisant que ces services sont assurés selon la disponibilité du personnel et dans le strict respect des dispositions sanitaires imposées par les autorités. La différence entre une intervention urgente ou non a par ailleurs fait l’objet d’un accord entre les importateurs (Febiac) et les réparateurs (Traxio). Les équipes d’intervention mobiles (Ford les appelle ses ‘flying doctors’ !)  restent aussi opérationnelles dans la mesure du possible.

Püisque la capacité d’intervention des réseaux est limitée pendant toute la durée du confinement, certaines marques limitent leurs interventions aux véhiucles prioritaires (ambulances, véhicules de police, pompiers, taxis, véhicules utilisés pour le transport de nourriture, de carburant, de médicaments et les véhicules du personnel soignant). Quant à l’approvisionnement en pièces détachées, il semble toujours assuré. D’Ieteren précise notamment qu’une équipe réduite est toujours en place dans son magasin central ainsi que dans certaines usines en Allemagne pour assurer la fourniture de pièces pour les véhicules de ses marques.

 

 

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo