DB Schenker abandonne ses offres à 0.5 EUR/km

La semaine dernière, DB Sdchenker a été au centre d’une grosse polémique en Allemagne en raison d’offres de frets publiées sur la plate-forme Timocom au prix imposé de 50 centimes par kilomètre. Dans une interview accordée à notre confrère eurotransport.de, Christian Drenthen (responsable de l’activité ‘transport terrestre’ de DB Schenker) annonce que cette pratique a cessé.

Au lieu de poster des offres de frets et de laisser les transporteurs fixer leur prix comme c’est l’habitude sur une bourse de fret, DB Schenker imposait pour certaines liaisons en charges complètes un prix de 0.5 EUR/km, soit un tarif qui ne couvre pas les frais – même avec un chauffeur à bas coût. L’initiative semblait venir de certains bureaux seulement, mais elle a rejailli ,négativement sur l’image de marque de DB Schenker. interrogé par nos confrères allemands, Drenthen dit comprendre les critiques et ne pas vouloir donner l’impression que son organisation exploite la faiblesse d’une autre organisation à court terme et a déclaré que des instructions ont été données pour que la pratique du prix fixé cesse. Il tient cependant à préciser qu’aucun transporteur n’a été forcé d’accepter ces missions de transport et qu’il y avait souvent 40 ou 50 offres à ce prix-là. Quant à savoir s’il est possible de respecter toutes les normes sociales (et en particulier le salaire minimum en vigueur en Allemagne) en roulant à 50 centimes par kilomètre, Drenthen botte en touche en arguant qu’il s’agit probablement de frets de retour pour lesquels un tarif de transport plus faible peut être compensé par un meilleur tarif lors d’un voyage aller.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo