Les prix de transport (n’) ont baissé (que) de 0.8 % au premier trimestre

Selon le consultant Transport Intelligence et la plate-forme Upply, les prix en cours dans le transport routier n’ont baissé que de 0.8 % au cours du premier trimestre 2020. L’impact réel de la crise du Covid-19 ne pourra toutefois être mesuré que sur un mois complet de confinement.

L’étude ‘European Road Freight Rate Benchmark’ permet néanmoins de se faire une idée assez précise de ce qui s’est passé en mars, après deux premiers mois où la demande était restée relativement stable :

  • suite à l’érosion brutale de la demande (secteur automobile à l’arrêt complet, maintien relatif de l’activité dans le secteur chimique et pharmaceutique, volumes très volatiles dans le secteur alimentaire, secteurs textile et industriel en berne), les transporteurs routiers ont rapidement réagi en limitant la capacité de transport disponible,
  • les prix de transport sont devenus très volatiles, mais l’évolution moyenne est de -0?8 %,
  • le prix moyen payé au kilomètre était de 1,61 EUR sur l’ensemble des axes couverts par l’étude. Toutefois, certaines routes ont été desservies à des tarifs nettement inférieurs. C’est notamment le cas de et vers l’espagne, où la capacité de transport disponible n’a pas diminué suffisamment vite. On est ainsi à 0,8 EUR/km entre Birmingham et Madrid et à 0,91 EUR/km sur Duisburg-Madrid. Certaines routes ont même vu leurs tarifs augmenter, à cause des coûts supplémentaires induits par les temps d’attente aux frontières. Ainsi, la route Paris – varsovia a vu ses tarifs aiugmenter de 7,5 %.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo