[INTERVIEW] Group De Wolf mise sur la croissance

Group De Wolf, racheté par cinq nouveaux propriétaires en février dernier, entre dans une nouvelle phase de son histoire. Le nouveau CEO Didier Potters explique comment les cinq associés veulent donner un nouvel élan à l’entreprise située à Turnhout.

En février, Didier Potters et son père Pascal Potters, associés à Jef et Fons De Wolf et à Luc De Koninck, ont repris toutes les actions de Group De Wolf. Depuis lors, le département du transport médicalisé de passagers a été sorti du périmètre du groupe. Il reste donc Red Line Service et Red Line Logistics Service, soit les activités de transport et de logistique. Les deux sociétés emploient environ 45 personnes et la flotte se compose d’une centaine de semi-remorques, de 25 camions et tracteurs en propre, plus quatre tracteurs de terminal. « Ajoutez-y le même nombre de tracteurs de sous-traitants », commence le nouveau CEO Didier Potters. « Mais avant tout, je pense qu’un MBO trouve souvent son origine dans un désaccord entre la vision des propriétaires et celle de la direction. Cela a été notre cas. En soi, nous avions une vision différente sur la situation d’alors et sur l’avenir de Group De Wolf. Cette vision se traduisait dans une volonté d’investir là où c’est utile et nécessaire, par exemple. Nous travaillons maintenant à une meilleure coordination entre les différents services. Alors que ces derniers étaient auparavant considérés comme des entités distinctes, nous voulons qu’ils soient mieux liés les uns aux autres et qu’ils puissent travailler ensemble plus efficacement. Entre-temps, nous avons également mis en place un nouveau système de planification et de suivi des transports, nous travaillons sur un nouveau logo et nous sommes en train d’étendre notre capacité d’entreposage. Mais j’y reviendrai plus tard.

Actuellement, la part du transport de charges complètes et de lors est notre activité plus importante, et nous nous efforçons de trouver un équilibre sain entre les deux. Le courrier express représente une part relativement plus faible de nos activités. Notre intention est, bien sûr, de réaliser une croissance dans tous les domaines, mais pour l’instant nous mettons l’accent sur l’expansion de la part du transport de lots partiels, tout en poursuivant l’expansion du courrier express. n’oublions pas que Group De Wolf est issu du courrier express. En tout cas, ces derniers mois, nous avons déjà réussi à étendre notre réseau de partenaires en Europe, avec des départs réguliers aux quatre coins de l’Europe et un suivi approfondi ».

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo