Le port d’Anvers coordonne un projet sur la logistique du futur

Sous la coordination du port d’Anvers, un consortium de 36 ports, transitaires, chargeurs, logisticens, instituts de recherche et entreprises technologiques, va unir ses forces autour de solutions logistiques nouvelles, pratiques et tournées vers l’avenir. L’objectif est de permettre un transport des marchandises sans faille.

Le projet ePIcenter est financé par le programme européen Horizon 2020 et durera 42 mois. Le consortium étudiera les possibilités technologiques et opérationnelles de l’Internet des objets, des opérations synchromodales et d’autres technologies disruptives telles que l’Hyperloop, l’Industry 4.0 et les véhicules autonomes. Le projetgénèrera des démonstrations à grande échelle sur les principales routes maritimes de l’Europe vers le Canada et les États-Unis et sur de nouvelles routes commerciales telles que la route maritime du Nord et les nouvelles Routes de la Soie.

Erwin Verstraelen, directeur de la division numérique et innovation de l’Autorité portuaire d’Anvers : « Nous sommes particulièrement enthousiastes quant au lancement du projet ePIcenter, qui devrait permettre de créer un corridor de fret transcontinental, intégré et transparent en utilisant des technologies, des cadres et des normes de données existants et prometteurs. Le port d’Anvers et le port de Montréal, deux plaques tournantes importantes dans les chaînes logistiques mondiales, serviront de catalyseurs pour une belle symbiose entre les différents partenaires ».

lisez aussi

Événements à venir

Ontvangt u onze wekelijkse newsletter nog niet? Schrijf u dan nu in!

  • Dit veld is bedoeld voor validatiedoeleinden en moet niet worden gewijzigd.
transport media logo