Featured Video Play Icon

[VIDEOCALL] Alexandra Limage (Sprint Transport) : « Se renforcer mutuellement et éviter la négativité » (5 conseils)

 Dans notre appel vidéo hebdomadaire, nous informons les prestataires de transport et de logistique sur la situation actuelle de leur entreprise. Alexandra Limage, directrice de Sprint Transport à Houthalen-Helchteren et « Femme entrepreneur de l’année », parle de son rôle de gestionnaire de crise et donne 5 conseils importants.

Un chantier où personne ne travaille et une flotte de véhicules à l’arrêt. Les nouveaux bureaux de la société de transport moderne devaient être achevés sous peu, mais en raison des mesures prises, la construction est au point mort. Et pourtant, Alexandra reste positive !

Immédiatement après l’annonce du lockdown, le « femme entrepreneur de l’année 2018 » s’est tourné vers la gestion de crise et présente ces CINQ CONSEILS dans son appel vidéo pour Transportmedia :

  1. Contrôler la structure des coûts

Alexandra Limage : « Lors d’une première phase, on a retiré les plaques d’immatriculation d’un certain nombre de camions achetés récemment, mais pour lequel il n’y avait pas de travail. J’ai apporté ces plaques à mon courtier en lui demandant de suspendre temporairement l’assurance. Ce n’est pas grand-chose. Nous voulons évidemment utiliser ces véhicules à l’avenir, chose que nous ne pouvons pas faire en ce moment. »

  1. Continuer à payer les factures

Alexandra Limage : « Tant que ça va au niveau du cashflow : payez vos fournisseurs à temps. C’est une forme de solidarité. En fin de compte, à la fin du mois, vous voulez aussi que votre argent se trouve sur votre compte. C’est une sorte d’interaction, et si tout le monde le fait, la situation s’améliorera petit à petit. »

  1. Restez en contact avec vos collègues et vos clients

Alexandra Limage : « Je trouve qu’il est important de leur proposer une certaine forme de gestion de crise et de leur communiquer l’activité actuelle de l’entreprise, comment on travaille et si on effectue encore des livraisons. Mais aussi pour leur demander ce à quoi ils doivent faire face, leur donner votre vision des choses et leur faire savoir si vous êtes à l’arrêt complet ou si vous travaillez encore. Ça crée vraiment un lien. Toutes ces histoires apportent une nouveauté durant cette période difficile. »

  1. éviter la négativité

Alexandra Limage : « Le plus important pour moi est de se renforcer mutuellement mais aussi d’éviter la négativité. Nous pouvons évidemment raconter ce que nous ressentons et comment nous allons, mais l’apport constant de mauvaises nouvelles, c’était trop pour moi. Donc à un moment, j’ai dit stop. Je suis l’actualité dans son ensemble, mais seulement quand je le veux. Pour le reste, je suis les sites de RVA et d’Unizo, mais aussi celui de notre fédération Transport & Logistiek Vlaanderen, car j’y retrouve toutes les informations nécessaires pour un transporteur. »

  1. Se préparer à beaucoup de travail

Alexandra Limage : «  Je suis convaincue que lorsque ce sera fini, nous allons devoir tenir le plus longtemps possible et essayer vraiment d’en tirer le meilleur pour survivre à cette période difficile, mais il y aura beaucoup de travail. Alors, chers collègues, assurez-vous d’être prêts. Good times are coming. »

Regardez l’appel vidéo complet avec Alexandra Limage ici :

 

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo