13,7 % de fret en moins à Brussels Airport en avril

En avril, la crise du coronavirus a fait chuter vles volumes de fret de 13,7 % à Bruxelles. Ce chiffre est principalement dû à la perte de fret à bord des vols passagers (- 91 %). Les services express n’ont baissé que de 0,6%.

La perte du ‘belly freight’ a été partiellement compensée par les vols ‘full cargo’ qui ont augmenté de pas moins de 52,1 %. « Alors que le trafic passagers est au point mort, le fret aérien tourne à plein régime », déclare Arnaud Feist, PDG de Brussels Airport Company. En raison de la perte de capacité de fret sur les vols passagers, la demande de fret complet a augmenté. Certains avions passagers ne volent plus que pour transporter du fret. Grâce au fret aérien, nous sommes en mesure d’importer et d’exporter rapidement des biens essentiels, des médicaments, des produits médicaux et des denrées alimentaires. Dans le même temps, ce fret garantit également que nos entreprises et l’industrie peuvent continuer à fonctionner (par exemple, l’industrie pharmaceutique par l’exportation de produits pharmaceutiques) ».

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo