Le Scania V8 reprend la tête de la course à la puissance

On le disait mort, incompatible avec les nouvelles normes environnementales, mais le moteur V8 de Scania n’en finit pas de se réinventer, à tel point qu’il reprend même à son concurrent suédois le titre de moteur de camion de série le plus puissant :  770 ch ! Mais Scania lance aussi une nouvelle génération de boîtes de vitesses robotisées qui remplacera à terme les actuelles Opticruise.

La nouvelle gamme des moteurs DC16 V8 de Scania s’articule autour de quatre niveaux de puissance : 530, 590, 660 et 770 ch, ce dernier remplaçant le 730 ch en haut de gamme et reprenant au moteur Volvo D16 le titre honorifique de moteur le plus puissant du marché. Idem en termes de couple, avec 3700 Nm contre 3550 Nm au concurrent suédois. Mais ce serait une erreur de résumer cette nouvelle génération de V8 à une nouvelle étape de la course à la puissance. Scania a revu la chaîne cinématique du V8 dans son ensemble pour en améliorer le rendement énergétique et en abaisser la concommation.

Au niveau du moteur,  Scania a procédé par de multiples améliorations de détail qui se combinent : injection de l’AdBlue en deux étapes (directement après le frein sur échappement et dans le silencieux même), meilleure interaction entre le système de gestion moteur et système de post-traitement des gaz d’échappement, nouvelle pompe à carburant haute pression à dosage d’admission actif, augmentation du taux de compression et de la pression maximale des cylindres, réduction des sources de friction, le tout en combinaison avec une huile moteur 5W plus fine. Scania annonce pour ces moteurs à la fois un allongement des intervalles d’entretien et une réduction significative de la consommation : jusqu’à 6 % losque le moteur est associé à la nouvelle boîte de vitesses G33.

Nouvelle boîte de vitesses G33

Cette boîte est donc la deuxième nouveauté majeure que Scania aurait pu présenter à l’IAA et qui pourrait remplacer à terme toutes les boîtes Opticruise. Sa principale caractéristique est sa compacité : en n’utilisant que deux synchros (contre sept) entre les gammes courte et longue, les G33 sont plus courtes et plus robustes que, par exemple, la très populaire GRS905 actuelle. D’autre part, l’étagement des rapports est beaucoup plus large avec un véritable rapport supérieur surmultiplié. Par ailleurs, en polissant certains engrenages, en utilisant une huile à faible viscosité et en confinant la majeure partie de l’huile dans un ‘carter sec’ sur le dessus de la boîte de vitesses, les ingénieurs ont réduit les frottements internes de pas moins de 50 %, au bénéfice de la consommation de carburant. Enfin, grosse nouveauté en ce qui concerne la marche arrière : elle s’effectue en bloquant le porte-roue planétaire, ce qui donne huit rapports différents et permet d’évoluer à des vitesses allant jusqu’à 54 km/h (en option). 

Le premier modèle de la gamme, la G33CM, est destiné aux V8 (sauf la version 770 ch) et aux versions les plus puissantes (500 et 540 ch) des moteurs Scania DC13. Avec son carter en aluminium, il pèse environ 60 kg de moins que les boîtes actuelles et génère selon Scania 3,5 dB de niveau sonore en moins.

Tout savoir sur Scania Belgium SA

Scania Belgium SA

video

lisez aussi

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo