[ADVERTORIAL] Stokota : offrir aux clients des solutions innovantes

Tenir compte des besoins des clients et faire preuve de créativité pour y répondre. Voilà comment Stokota, connu pour ses citernes, véhicules adaptés et produits innovants associés, fait la différence. Y compris – et surtout – pendant cette période chahutée de coronavirus. Voici quelques exemples de cette approche.

« A l’instar de nombreuses autres sociétés, nous avons nous aussi été confrontés ces derniers mois à de nombreux désagréments », lance Marc Quinart, Sales Manager responsable du segment Fuel & Energy Benelux. « Ce qui est positif, toutefois, c’est que en fin d’année, notre chiffre d’affaires sera à peine inférieur à ce qui avait été budgété, malgré le coronavirus et toutes les conséquences qui en découlent. Notre division Fuelling Aviation Vehicles souffre un peu – logique quand on sait à quel point la période que traverse le secteur aérien est difficile – mais les autres divisions s’en sortent bien. Nos carnets de commandes sont remplis jusqu’au milieu de l’année prochaine et de nouvelles commandes continuent à arriver. »

Emploi flexible

L’implantation en Pologne, qui n’a jamais dû fermer ses portes, constitue un des grands atouts de l’entreprise. Un minimum de créativité a toutefois été nécessaire pour traverser cette période. « Notre grand problème a été que certaines livraisons ont été mises en péril en raison de la crise », explique le CEO Wim De Gendt. « Les fabricants de châssis ont en effet fermé leurs portes, tout comme un certain nombre de grands fournisseurs de pompes et de systèmes de mesure. Ceci a occasionné quelques ruptures de stock. Pour lutter contre ces semaines chaotiques, nous avons rencontré les syndicats. La Pologne ne connaît pas le chômage technique ou économique comme chez nous. Nous avons donc élaboré un emploi flexible adapté. Aucun de nos collaborateurs n’a été licencié, mais au lieu de prester le même nombre d’heures chaque semaine, nous avons tenu compte des besoins. Sur une période de six mois, on arrive au nombre exact d’heures prévu mais celles-ci sont accomplies de manière irrégulière. Une approche win-win. De notre côté, nous avons garanti l’emploi de nos collaborateurs, mais d’autre part, nous conservons aussi leurs connaissances et compétences en interne. Des employés qualifiés et bien formés sont en effet essentiels pour une entreprise comme la nôtre. »

Nouvelle semi

« Nous considérons qu’il est de notre devoir de participer à la réflexion globale sur un marché en mutation », souligne Wim De Gendt. « Depuis 2018, la Région Wallonne autorise les poids lourds de 50 tonnes, au-delà donc des 44 t qui prévalent en Flandre. En soi une bonne nouvelle pour le secteur, si ce n’est qu’elle est associée à une condition importante. Il faut en effet tenir compte de la formule pont qui requiert une distance de 12,25 m entre l’essieu avant du tracteur et l’essieu central de la semi-remorque. Si ce n’est pas le cas, on reste limité à 44 tonnes. Dans la pratique, cette exigence n’est pas évidente, mais nous avons développé une semi qui y répond. C’est d’abord notre réponse à cette option offerte par la Région Wallonne, mais nous espérons anticiper ainsi une décision similaire possible en Flandre et dans d’autres pays européens. »

Diesel & AdBlue

Wim De Gendt poursuit : « Autre exemple de la façon dont nous proposons, sur le terrain, des réponses aux évolutions : on sait que l’AdBlue connaît une importante percée. La demande est forte notamment dans le secteur agricole et les travaux routiers. Idéalement, cet AdBlue est livré avec le diesel, mais cette solution se heurte à un problème pratique. L’AdBlue attaque en effet l’aluminium du réservoir dans lequel est transporté le diesel. Notre solution est une citerne qui comporte un compartiment séparé, recouvert d’une couche spéciale, pour l’AdBlue. Il s’agit d’une solution technique qui facilite les choses d’un point de vue logistique. » Un seul poids lourd ou une seule semi peut ainsi livrer les deux produits au client.

Collecter l’huile usagée

Et comme toutes les bonnes choses vont par trois… Wim De Gendt : « Notre point de départ, c’est l’utilisation des poids lourds mobilisés pour la collecte d’huile usagée. La pompe utilisée à cet effet est entraînée par le moteur du véhicule, ce qui présente deux inconvénients : émissions et nuisances sonores. Nous avons dès lors cherché une alternative.

Notre pompe peut être activée sans devoir utiliser le moteur du poids lourd grâce à un alimentation électrique qui fonctionne avec des batteries au lithium. L’espace nécessaire pour cela est limité et en chargeant la batterie la nuit – une prise ordinaire de 220 Volts suffit – elle peut être utilisée toute la journée. Notre système offre une puissance de 4,4 kW mais, je peux vous l’annoncer, nous travaillons pour le compte d’un client sur un système similaire qui générera 30 kW. »

« L’engineering est notre marque de fabrique »

Avec un chiffre d’affaires de plus de 30 millions d’euros et un effectif total de 300 personnes, Stokota, fondée en 1965, est devenue au fil des ans une valeur sûre. « Notre offre est divisée en trois catégories », explique Wim De Gendt, CEO. « Aviation Fuelling Vehicles, Waste & Cleaning, qui représentent chacune 15 % de nos activités, et Fuel & Energy qui s’octroie la part du lion avec 70 %. Outre le marché belge – notre siège se situe à Lokeren -, nous sommes également présents en France avec une implantation près de Valenciennes. Notre production se trouve depuis deux décennies déjà en Pologne, ce qui ne se traduit pas seulement par des activités là-bas, mais aussi dans d’autres pays de l’est comme la Roumanie, les états baltes et même la Biélorussie. Pour différentes raisons, vous pouvez nous considérer comme une entreprise de niche. Non seulement nous avons nos contacts dans ces pays, mais une de nos caractéristiques est aussi de répondre autant que possible aux besoins spécifiques de nos clients. Fournir des produits finaux non standard avec un maximum de pièces standard, cela sonne comme un cliché mais il correspond à la réalité. Notre groupe compte une trentaine d’ingénieurs, soit 10 % de l’effectif total. De ce fait, nous avons en interne un savoir-faire étendu dans le domaine de l’engineering. On peut dire que c’est notre marque de fabrique. »

Nouveaux représentant véhicules citernes

Marc Quinart
Sales Dept. Fuel&Energy
marc.quinart@stokota.com
M +32 496 52 35 80

STOKOTA NL – Dijkstraat 23 – 9160 Lokeren
info@stokota.comhttps://www.stokota.com

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo