Transportmedia passe à l’électrique, avec le Maxus eDeliver 3

Les véhicules électriques sont à la mode ! L’offre ne cesse de s’élargir et fait l’objet d’une grande attention dans les médias et de la part de clients curieux, mais les ventes de masse restent encore à venir. Un manque d’infrastructure, range anxiety ou des doutes sur le TCO ? Pour découvrir les aspects pratiques de la conduite électrique, Transportmedia la met à l’épreuve avec un Maxus eDeliver 3 que nous allons conduire pendant un an !

En 2020, seulement 0,6 % de tous les véhicules utilitaires légers nouvellement immatriculés étaient électriques, le diesel occupant la première place sans conteste et représentant une part de marché de près de 95 %. Pourtant, la gamme des fourgons électriques est vaste et ne cesse de s’étendre. Presque toutes les marques en ont maintenant au moins un dans leur gamme. Une marque qui a adopté une approche différente et s’est positionnée comme la marque de VE par excellence depuis son lancement en Europe est Maxus, d’origine chinoise, distribuée dans notre pays par le groupe Alcopa (qui a aussi Suzuki et Hyundai dans sa gamme). L’EV80 électrique a été suivi par le Deliver 9 à moteur diesel, mais depuis lors, le eDeliver 3 électrique a été lancé et le eDeliver 9, tout aussi électrique, suivra bientôt.

C’est le eDeliver 3, disponible immédiatement, que Transportmedia testera dans l’année à venir pour ses qualités et son utilisation pratique. Il s’agit de la version à empattement long et à “grande” batterie de 53 kWh qui, en théorie, permet une autonomie de 342 km selon le cycle WLTP (en ville, bien sûr). Vous pouvez découvrir comment cela se traduit dans la pratique dans chaque numéro du magazine VAN Management et régulièrement dans les autres médias de l’entreprise.

lisez aussi

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo