VPD s’installe à Anvers pour le ‘last mile’

VPD va ouvrir le 1er avril prochain un nouveau dépôt d’environ 2000 m2 au sud d’Anvers. Ce dépôt servira de point d’appui aux services de livraison ‘last mile’ de VPD vers le centre-ville d’Anvers, un service qui sera 100 % neutre en CO2 d’ici 2025.

VPD exploite déjà trois dépôts destiné aux livraisons ‘last mile’ : à Zellik pour Bruxelles, à Herstal pour Liège et à Zonhoven pour Hasselt. Le nouveau dépôt anversois, installé près du parc à conteneurs du Kiel (et donc à proximité immédiate de la zone Blue Gate Antwerp), sera donc le quatrième du genre. « Si tout se passe comme prévu, nous débuterons nos activités le 1er avril », nous a explique le CEO Dirk Van Peteghem. « Les prochaines villes que nous ciblons sont Gand, où nous devrions être opérationnels en été, puis nous envisageons d’installer des hubs plus petits dans des villes comme Louvain, Bruges ou Mons. L’idée est de réaliser l’ensemble de nos livraisons de manière neutre en CO2 d’ici cinq ans, mais dès l’année prochaine, le pourcentage de livraisons neutres en carbone sera de 20 %. »

Pour atteindre cet obvectif, VPD mise sur plusieurs modes de transport : la société est en train de tester différents modèles de camionnettes électriques de 20 m3 et devrait passer commande bientôt, mais elle a aussi fondé une filiale appelée Urbeez qui utilise des cargocycles à assistance électrique. Les différents dépôts seront donc équipés de leur propre infrastructure de recharge. « De cette manière, nous serons en mesure de couvrir un rayon d’action de 25 kilomètres autour de chaque dépôt », explique Dirk Van Peteghem, qui confirme qua la demande pour ce type de livraison en mode ‘zéro carbone’ augmente fortement dans toutes les villes belges.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo