L’UBT élargit sa lutte contre le dumping social

Le syndicat UBT présente une cinquième version de ce qu’il appelle le ‘livre noir du dumping social’ après avoir mené sa propre enquête en Slovaquie, mais ausis en République Tchèque et au Luxembourg. 

La charge est toujours aussi violente contre les transporteurs belges installées à l’étranger et semble placer sous le signe du dumping social des ‘constructions’ qui relèvent bel et bien de la notion de ‘boîte aux lettres’ que des sociétés qui sont en ordre avec la législation européenne, mais le syndicat socialiste est coutumier du fait. Ce qui est neuf par rapport aux quatre premières édition de son Livre Noir, c’est qu’il s’attaque aussi aux filiales installées au Grand-Duché de Luxembourg. On note aussi pour la première fois le lien qu’établit le syndicat entre le dumping social et l’attitude des donneurs d’ordre dans le transport routier. Frank Moreels, Président de l’UBT, en profité également pour lancer plusieurs appels appel aux autorités : donner davantage de moyens aux services de contrôle (dans le cadre de la création de l’Autorité européenne du travail) et faire élaborer par le SPF Mobilité un catalogue des amendes adapté aux différentes mesures du Paquet mobilité européen. Il demande aussi que les entreprises de transport frauduleuses se voient retirer leur licence d etransport, ciblant en particulier l’entreprise Van Steenbergen.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo