La Wallonie soutient quatre projets liés à l’hydrogène

Le Gouvernement de Wallonie va soutenir quatre projets dans le domaine de la production d’hydroogène et de son utilisation dans le secteur du transport. Deux de ces projets ont été proposés par des membres de Logistics in Wallonia et avec le soutien du Pôle. 

L’appel à projets du gouvernement wallon avait été lancé en juillet dernier et visait à préparer la montée en puissance de la filière de l’hydrogène en Wallonie. Initialement, un budget de 25 millions d’euros avait été dégagé via le Fonds Kyoto et le Plan de Relance de la Wallonie, mais l’enveloppe finale permettra de débloquer des aides à hauteur de 34,8 millions d’euros. Les quatre projets retenus sont 

  • H2C-Mouscron : production d’hydrogène vert à partir du biométhane généré par les sous-produits de l’entreprise Mydibel Fresh (fabricant de produits à base de pommes de terre) et utilisation comme carburant pour onze véhicules de la flotte de Transmyl (la filiale de transport de Mydibel) : quatre porteurs dual fuel (hydrogène -diesel), quatre porteurs à pile à combustible et trois tracteurs. Trois camions-poubelle utilisés par Cogetrina (filiale du groupe Dufour) seront également amlimentés à l’hydrogène.
  •  WalHyco consiste à initier un ‘corridor hydrogène’ wallon pour le transport de fret. L’hydrogène vert sera produit par électrolyse au départ de l’électricité fournie par des éoliennes et des panneaux photovoltaïques et fourni à la station exploitée par DATS 24 (groupe Colruyt) à Ollignies, à proximité des centres de distribution de Colruyt Group. La production de 1200 kg/jour permettra d’alimenter au moins 22 camions qui seront utilisés par plusieurs transporteurs qui roulent (entre autres) pour ABInbev et Spadel.
  • W2T vise à construire à Leuze-en-Hainaut une station d’électrolyse de l’eau de 1,25 MW, de quoi alimenter 10 camions à pile à combustible. La station sera très majoritairement alimentée par une éolienne et un parc photovoltaïque.
  • Zellie est un projet qui propose la production locale de 5 MW d’hydrogène vert sur le site de Renory, propriété du groupe Novandi, afin d’alimenter deux barges opérant entre Liège et Anvers. Outre Novandi, ce projet est porté par Virya, Eoly Energy, John Cockerill et Anglo Belgian Corporation.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo