Essai Fiat Scudo : Un retour électrisé

Le Scudo fait son grand retour chez Fiat ! Désormais, l’utilitaire moyen repose sur la plateforme « mid-van » de Stellantis avec sous son capot des moteurs Diesel de dernière génération mais aussi et surtout un moteur électrique. Aux côtés de l’E-Ducato, l’E-Scudo devient donc le second utilitaire 100 % électrique de Fiat Professional.

Il n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans les appellations des modèles, surtout lorsque celles-ci font des allers-retours au fil du temps et des alliances entre constructeurs ou encore des restylages. Ainsi, le précédent Scudo reposait sur une plateforme EMP2 100 % PSA (Citroën Jumpy – Peugeot Expert). Le modèle a été arrêté en 2016 pour devenir Talento, un clone des Opel Vivaro/Renault Trafic/Nissan Primastar (qui deviendra NV300 en 2016 avant de retrouver son appellation originelle 5 ans plus tard !) construit sur une base Renault-Nissan, avant de revenir en 2022 en tant que frère jumeau des Citroën Jumpy/Opel Vivaro/Peugeot Expert/Toyota ProAce (plateforme Stellantis mid-van). Vous suivez toujours ?

Un VU très VP

Un des principaux avantages de cette plateforme plus moderne est la disponibilité de nombreuses aides à la conduite. Citons notamment la reconnaissance automatique des panneaux de signalisation, le freinage automatique d’urgence, l’alerte de franchissement de ligne et le contrôle de l’angle mort. Le Scudo peut aussi être équipé d’une caméra arrière panoramique très pratique pour faciliter le stationnement ou encore d’un système d’affichage tête haute (projection sur le pare-brise). En revanche, le système Grip Control censé offrir une meilleure traction dans toutes les conditions, telles que la neige, la boue ou le sable, s’apparente davantage à un gadget.

Au volant du Scudo, la position de conduite et la présentation du tableau de bord donnent l’impression d’être à bord d’un monospace. Détail appréciable, le système Moduwork transforme le siège du passager en poste de travail tandis qu’une trappe entre le compartiment de charge et la cabine (derrière le siège du passager) permet de transporter des objets mesurant jusqu’à 4 mètres de long (version Maxi).

Jusqu’à 330 km d’autonomie

Sous le capot, le Scudo offre le choix entre 4 moteurs Diesel : un 1,5 litre de 102 ou 120 ch avec une transmission manuelle à 6 vitesses et un 2 litres de 145 ch en version manuelle ou de 177 ch systématiquement associé à une boîte automatique à 8 rapports. Mais la grande nouveauté, c’est bien entendu la version électrique, équipée d’un moteur de 136 ch alimenté par une batterie de 50 ou 75 kWh pour laquelle Fiat Professional annonce une autonomie WLTP allant jusqu’à 330 km. Celle-ci supporte une puissance de recharge allant jusqu’à 11 kW en courant alternatif et jusqu’à 100 kW en courant continu. Dans ce dernier cas, 45 min suffisent pour récupérer 80 % de charge.

Brièvement testé en environnement urbain, l’E-Scudo (comptez un supplément de plus de 10.000 € HTVA par rapport à une même version Diesel) nous a évidemment séduits par son silence de fonctionnement et la qualité de son amortissement. Précisons à ce sujet que notre véhicule d’essai était lesté d’environ 750 kg.

Passe-partout

Grâce à une hauteur limitée à 1,90 m, le Scudo peut accéder sans problèmes aux parkings souterrains. Sa longueur de 5 m (5,3 m pour la version Maxi) lui permet également d’aller partout, mais pour les endroits plus exigus, une version exclusive « S » de 4,60 m est également disponible. En fonction du modèle, les volumes de charge sont de 4,6, 5,3 ou 6,1 m3 (idem pour l’E-Scudo), des valeurs qui augmentent de 0,5 m3 avec l’option Moduwork. Pour ce qui est de la charge utile, tous les modèles peuvent emporter 1 tonne ou en option, 1,4 tonne (1,275 tonne pour l’E-Scudo). La capacité de remorquage varie quant à elle de 1,275 tonne (E-Scudo) à 2,5 tonnes (Scudo). Trois types de carrosseries sont proposés : Van, Crew Cab et Combi, ainsi que deux niveaux de finition (Base et SX). Les prix varient de 24.550 € HTVA pour le fourgon L1 de base à 47.930 € pour le Crewcab L3 SX électrique.

Pour son grand retour sous le giron du géant Stellantis, le Scudo bénéficie d’une plateforme plus moderne avec de nombreuses aides à la conduite et d’un confort proche d’une voiture particulière, mais surtout, il s’inscrit parfaitement dans son époque avec la disponibilité de deux versions 100 % électrique. Les Scudo et E-Scudo sont d’ores et déjà en concessions.

Texte : Pascal Binon

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo