[TEST] Mercedes-Benz Citan 110 CDI : Petit et polyvalent

Le nouveau Mercedes-Benz Citan a toujours des gènes français, mais renforce son identité et prend plus que jamais soin de ses occupants. Des sièges chauffants, un système d’info-divertissement moderne, des systèmes d’aide à la conduite… Est-ce encore un simple fourgon ?

Mercedes a fait de son mieux pour différencier davantage le Citan du Renault Kangoo. Certes, l’arrière est encore assez similaire, mais le nez est typiquement Mercedes. L’intérieur présente également les bouches d’aération rondes propres à la marque à l’étoile, tout comme le système d’info-divertissement MBUX qui se contrôle au volant. Un grand compartiment de rangement est prévu au-dessus du pare-brise, tandis que la console centrale compartimentée est garnie d’un matériau antidérapant. Les sièges sont confortables, mais les grands conducteurs regretteront le manque d’amplitude du réglage en longueur à cause de la cloison de séparation.

Lisse et économique

Cinq moteurs sont prévus, trois Diesel et deux à essence, développant de 75 à 131 ch. Nous avons roulé avec le modèle de milieu de gamme, le 110 CDI, un quatre cylindres Diesel de 1,5 litre (d’origine française) de 95 ch et 260 Nm, couplé à une boîte manuelle à six rapports. Une transmission automatique à double embrayage et sept rapports sera également disponible prochainement. Le petit Diesel s’est avéré être un bon compagnon pour ce Citan compact, avec une puissance suffisante et une boîte de vitesses douce. On aurait toutefois apprécié un moindre temps de réponse du turbo. Il ne faudra donc pas hésiter à jouer du levier de vitesses, notamment en charge. Avec un pied léger, une consommation de 5,5 l/100 km n’est pas du tout utopique.

L’espace de chargement est accessible via un hayon ou des portes arrière asymétriques et une porte coulissante à droite (la seconde est optionnelle). Avec une charge utile de 750 kg et un volume de 2,9 m³, il y a de la place pour deux europalettes. Ajoutons que les portes arrière peuvent s’ouvrir à 180 degrés.

Tous les Citan sont disponibles en deux niveaux de finition : BASE et PRO. Le moins cher est le 110 à essence, avec un prix de départ de 17 390 € HTVA. Le Diesel le plus abordable (le 108 CDI de 75 ch) coûte 150 € de plus. Un eCitan électrique est attendu pour le second semestre 2022, avec un espace de chargement identique et une autonomie de 285 kilomètres, de même qu’une version à empattement long offrira bientôt plus d’espace de chargement ou jusqu’à 7 places dans le Citan Tourer.

Conclusion

A bord du Mercedes Citan, on n’a pas l’impression d’être au volant d’un utilitaire. Son moteur Diesel est silencieux et économe, la technologie est moderne et le comportement routier peut même être qualifié de dynamique. Mais il y a aussi un inconvénient à sa taille compacte : un espace de chargement et d’assise limité. Il n’en reste pas moins recommandable, notamment parce que la présence de l’étoile sur la calandre n’implique pas un prix plus élevé.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo