Addax prépare un deuxième modèle

Le constructeur belge de véhicules électriques Addax a déjà vendu 500 véhicules cette année et a besoin d’augmenter sa capacité de production. Il se prépare également à lancer un deuxième modèle qui sera plus spécifiquement destiné au secteur de la livraison de colis.

Cette information a été donnée hier par le CEO Jean-Charles Carrette, en marge d’un stage d’été du VOKA auquel participait Georges-Louis Bouchez, le président de MR. Les véhicules Addax, qui sont maintenant commercialisés dans 15 pays européens, sont aujourd’hui assemblés sur une ligne de production qui a atteint sa capacité maximale de deux véhicules par jour. « Maintenant que la première ligne fonctionne à pleine capacité, nous allons ouvrir une deuxième ligne en novembre et nous avons une option sur un autre site pour nous étendre davantage, toujours à Deerlijk », explique Carrette. Après avoir rationalisé le processus de production (de 160 à 35 heures d’assemblage par véhicule), Addax compte augmenter la production pour atteindre le seuil de rentabilité opérationnel en 2023. D’ici 2025, le plan d’affaires d’Addax prévoit la construction de 4 000 véhicules par an, éventuellement de manière décentralisée.

L’autre pilier de cette stratégie de croissance sera un deuxième modèle qui viendra s’ajouter au MTN, un véhicule de la catégorie N1 qui est destiné aux services municipaux, à la livraison du dernier kilomètre et au transport interne dans les entreprises. Peu d’informations ont été divulguées à ce stade sur ce nouveau modèle, si ce n’est qu’il fera moins de 3,5 tonnes et sera conçu plus spécifiquement pour le secteur des colis.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo