Développement du pneumatique : Réconcilier empreinte et sécurité

Les évolutions techniques dans les pneumatiques ne peuvent être dissociée des exigences de plus en plus strictes en matière de CO2. De nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années, mais ils ne valent rien si on ne surveille pas la pression de ses pneus.

Michelin se targue de proposer une génération de pneus capable d’économiser jusqu’à 40 % sur les coûts kilométriques, tout en économisant 70 % des matières premières nécessaires à la production des pneus. Comment ? En traitant les pneus en fin de vie. Ces interventions garantissent jusqu’à trois réutilisations.

Mix de priorités

« On a fait beaucoup de progrès », explique Benjamin Moens, Fleet Manager BeLux pour Goodyear. « Dans le passé, certains pneus étaient principalement axés sur le kilométrage, d’autres sur la consommation et le CO2. Aujourd’hui, on mélange les deux priorités. Cela permet une utilisation plus efficace, mais aussi une diminution du nombre de pneus utilisés. »

Rouler avec la bonne pression reste un élément important dans la maîtrise de la consommation. C’était vrai hier, ça l’est toujours aujourd’hui. La différence, c’est que nous avons aujourd’hui à notre disposition des solutions techniques qui n’existaient pas avant. « Cela commence par la prise de conscience. Lors des contrôles que nous effectuons, nous remarquons qu’il y a encore du pain sur la planche à ce niveau », explique B. Moens.

« Les systèmes Tyre Pressure Monitoring sont de plus en plus répandus », poursuit B. Moens. « Il faut voir cette évolution dans le cadre d’une connectivité accrue. Des informations sont collectées et utilisées par différentes parties prenantes. De plus en plus, on veut aussi que les données soient rassemblées dans un seul système.

Un problème se pose toutefois avec la législation européenne. Celle-ci stipule que les informations liées aux pneus doivent être visibles par le chauffeur assis. Mais cela doit-il passer par une application sur son téléphone ou par un affichage dans la cabine ? Il y a actuellement un manque de clarté à ce sujet et tout le monde se regarde. »

« Mesurer, c’est savoir, mais aussi anticiper », conclut B. Moens. « Surveiller non seulement la pression des pneus – qui peut signaler des fuites – mais aussi leur usure, peut éviter de nombreux problèmes. Et bien sûr avoir un effet favorable sur les émissions de CO2. Nous continuerons à nous concentrer là-dessus : transmettre à temps un maximum d’informations aux bonnes parties, qui peuvent être le chauffeur, la société de transport ou le garage. »

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo