Roland Jost quitte son poste de PDG de Jost Group

Roland Jost abandonne son poste de PDG de la société de transport éponyme. Cette décision intervient après que Jost a conclu un accord avec le tribunal dans une affaire de dumping social. En tant que propriétaire, M. Jost restera toutefois président du conseil d’administration du groupe Jost.

L’affaire du dumping social Jost traîne depuis 2017. Le ministère public a pris à partie l’entreprise de transport, soupçonnée d’avoir fraudé les cotisations de sécurité sociale. La société elle-même a récemment conclu un accord avec le procureur général pour un montant de 30 millions d’euros. Aujourd’hui, Roland Jost, l’un des principaux dirigeants de l’entreprise, a également décidé de régler l’affaire, selon le journal L’Echo. Cela lui vaut une peine de trois ans de prison avec sursis, mais il n’y a ni amende ni confiscation. En contrepartie, il se retirera de son poste de PDG. Jost conserve toutefois le poste de président du conseil d’administration. Le tribunal doit encore ratifier l’accord, ce qui devrait être fait le 17 octobre. Le bureau du procureur fédéral ne commente pas les demandes de clarification de Transport Media. Le successeur de M. Jost au poste de PDG n’est pas encore connu. L’entreprise ne commente ni la couverture médiatique ni la question de la succession de Roland Jost à la tête de l’entreprise.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo