La ville de Gand va subsidier les livraisons à émissions nulles

La ville de Gand est pionnière en Belgique dans le domaine de la logistique urbaine : à partir de 2030, toutes les livraisons en centre-ville devront se faire sans la moindre émission de CO2. Pour accompagner les entreprises dans ce défi, la ville met en place plusieurs plans d’accompagnement, dont un subside réservé aux entreprises qui travailleront avec un acteur local du dernier kilomètre.

Entre le 23 septembre et le 13 décembre 2024, les entreprises qui livrent des marchandises au centre-ville de Gand (soit la zone comprise à l’intérieur du ring R40) pourront tester gratuitement un mode de livraison alternatif, du vélo-cargo au camion électrique. Les inscriptions pour ce projet se prennent ici.

Par ailleurs, les entreprises pourront recevoir un subside de 6000 euros si elles décident de faire livrer leurs marchandises à Gand par un spécialiste local du dernier kilomètre. Ce subside doit permettre de compenser un éventuel surcoût lié à la technologie de propulsion électrique. « La liste définitive des prestataires locaux de services de dernier kilomètre sera mise en ligne lundi, lorsque les fournisseurs pourront effectivement s’inscrire au projet pilote, mais elle comprend déjà Urbike, BD Logistics/City Depot, Lindd et Cargo Velo. Les fournisseurs du dernier kilomètre pourront également s’inscrire pour participer au projet », a déclaré Sofie Bracke, échevine chargée de l’économie.

lisez aussi

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo