Le marché belge de la manutention en chute

La fédération Sigma a présenté cette semaine son rapport annuel pour l’année 2023. Les chiffres ne sont pas bons puisque le marché belge du chariot élévateur et de l’engin de magasinage est retombé à son niveau de 2014.

La situation économique morose, quelques faillites retentissantes et les taux d’intérêt élevés ont joué des tours aux sociétés qui vendent des chariots élévateurs et des engins de magasinage. On a vendu en 2023 8.398 chariots, ce qui représente une baisse de 27,6 % par rapport à 2022. Cette baisse est conforme aux chiffres relatifs au marché européen (statistiques de la European
Materials Handling Federation).

Si l’on zoome sur les différents types d’engins, on retrouve le même niveau de baisse dans les engins de magasinage (-28,1 %) qui représentent 63% du volume total. Au sein de cette catégorie, les baisses sont particulièrement impressionnantes du côté des chariots à mât rétractable (- 41,5 %) et des préparateurs de commande (- 57,6 %). En plus des difficultés économiques générales, ces deux types d’engins (tout comme les transpalettes manuels) souffrent également de l’automatisation croissante des entrepôts et de la montée en puissance des AGV (Automated Guided Vehicles) et des AMR (Automated Mobile Robots).

La situation est un peu différente du côtés des chariots élavateurs. Certes, le marché total a baissé de 15,07 %, mais c’est surtout dû à la véritable dégringolade des chariots à moteur thermique (y compris au gaz) : -41,74 %; L’an dernier, il ne s’est vendu que 857 unités de ce type en Belgique et encore faut-il compter sur la fidélité des loueurs de matériel. Pour les utilisateurs finaux, le moteur thermique n’a plus la cote. Quant aux chariots électriques, ils ne baissent que de 1,1 %.

Quid en 2024 ?

« Nous avons observé par le passé que les périodes de baisse des commandes ne durent généralement pas plus de 2 à 3 ans. Si c’est à nouveau le cas aujourd’hui, nous devrions pouvoir constater une nette augmentation des commandes au cours du second semestre de cette année ou au début de l’année prochaine. Restons donc optimistes et attendons patiemment de meilleurs résultats », a indique Dries Van Haut, Président de Sigma. Les résultats enregistrés au cours des premiers mois de 2024 semblent lui donner raison : ils montrent une augmentation de 9% par rapport à la même période de 2023, avec par une forte croissance du magasinage mais une nouvelle baisse du côté des chariots élévateurs.

lisez aussi

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo