LOGISTICS IN BELGIUM (juin 2020)

Le Covid-19, une parenthèse ?

On lira par ailleurs quelles conséquences le coronavirus aura sur l’organisation des chaînes logistiques, mais le propos d’un annuaire comme ce Logistics In Belgium est autre : c’est un état des lieux, une photo instantanée de ce que représente le secteur logistique. Impossible cependant de faire tout à fait abstraction de la crise du coronavirus…

A l’échelle mondiale et européenne, la crise du Covid-19 provoquera de profondes remises en question des chaînes d’approvisionnement mono-dépendantes. Certaines productions seront peut-être rapatriées plus près des lieux de consommation. Il est encore trop tôt pour en mesurer l’impact sur le secteur logistique belge. Une dé-globalisation aurait-elle un impact négatif sur les ports de mer belges ? La montée en puissance des e-commerçants chinois compenserait-elle une éventuelle baisse du fret aérien classique entre l’Asie et nos deux grands aéroports de fret ?

Conserver le ‘tissu logistique’ de la Belgique

Objectivement, les grands pôles logistiques resteront les mêmes qu’avant la crise. Tout au plus assistera-t-on au report de certains investissements, soit parce que les porteurs de projet devront réaligner leurs priorités budgétaires pendant un an ou deux, soit parce qu’ils éprouveront temporairement davantage de difficultés à obtenir leur crédit d’investissement. La demande européenne en prestations logistiques, elle, suivra comme toujours la courbe du PIB et du pouvoir d’achat.
Si les grands projets logistiques se font plus rares, la bataille pour les attirer n’en sera que plus féroce. Heureusement, la Belgique ne manque pas d’atouts, comme l’a encore montré le choix posé par l’Organisation Mondiale de la Santé de fixer en Belgique son seul hub européen dans la bataille contre le Covid-19. Et pourquoi Liege Airport a-t-il été choisi ? Parce qu’il est ouvert et opérationnel 24 heures sur 24, y compris les contrôles sanitaires et douaniers. Dans ce contexte, la plate-forme Be-Gate mise sur pied à l’initiative du département belge des Douanes et Accises prend tout son sens. Voilà le type de succès qu’il faudra renouveler pour prospérer dans le paysage logistique d’après-Covid.

Encore faudra-t-il qu’il y ait des logisticiens pour ‘faire le job’. Et c’est là le plus grand défi à relever : maintenir les entreprises à flot et maintenir au sein de ces entreprises toutes les compétences et les expertises nécessaires. Que certaines ‘branches mortes’ finissent par succomber n’est pas trop grave. Qu’un certain nombre d’entreprises se fassent avaler par d’autres parce que leur EBITDA (et donc leur valeur marchande) aura brutalement chuté, c’est prévisible. Mais le tissu logistique de la Belgique ne peut pas sortir trop affaibli de cette crise. Message envoyé aux gouvernements fédéral et régionaux… et on en reparle l’an prochain au même endroit.


Sommaire

* Les 50 hotspots logistiques en Belgique – carte
* Les 50 hotspots logistiques en Belgique – fiches détaillées
* focus sur Anvers-Linkeroever
* focus sur Liège
* les fournisseurs stratégiques du secteur logistique en Belgique


Claude Yvens
claude.yvens@transportmedia.be

 

Publications récentes

VAN Management 108 (novembre 2020)

Résilience Jusqu’au début novembre en tout cas, les utilitaires légers ont été les seuls à donner un peu de couleur à un marché du ‘neuf’ bien déprimé par le virus. Il faut espérer pouvoir y déceler un signe de confiance des entrepreneurs, des PME et des grandes flottes dans une reprise durable de l’économie. Tôt […]

TRANSPORT Management 108 (novembre 2020)

blank

Les Luxembourgeois investissent en Belgique ! Comme à l’accoutumée, j’ai éprouvé l’envie de partager avec vous mes impressions sur quelques sujets qui ont émaillé l’actualité de notre secteur ces temps derniers. N’hésitez pas à nourrir en retour mes réflexions de vos commentaires/critiques/remarques… Des héros de la route mal garés. Le Mobility Package adopté récemment par […]

TRUCK & BUSINESS 274 (octobre – novembre 2020)

blank

Tout réinventer Lors des premières semaines de la crise sanitaire, on a beaucoup entendu parler du ‘monde d’après’. Alors que la deuxième vague nous frappe de plein fouet, on ne peut pas dire que le ‘monde d’après’ soit très différent du ‘monde d’avant’ (surtout si Trump est réélu). Dans le transport routier, par contre, le […]

[advertisement plaats configureren in plugin zodat die hier kan opgeroepen worden]

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo