TRANSPORT Management 110 (avril 2021)


Deux poids lourds belges prennent en charge la destinée de l’hydrogène

Comme à l’accoutumée, j’ai éprouvé l’envie de partager avec vous mes impressions sur quelques sujets qui ont émaillé l’actualité de notre secteur ces temps derniers. N’hésitez pas à nourrir en retour mes réflexions de vos commentaires/critiques/remarques…

Hydrogène : cela devient de plus en plus concret. Pour ceux qui doutaient encore de sa pertinence, la filière de l’hydrogène dans notre pays vient de recevoir un beau coup de boost au travers de l’initiative conjointe de deux de nos poids lourds nationaux, Colruyt et AB Inbev. Objectif : assurer conjointement des livraisons sans émissions en recourant à des camions roulant à l’hydrogène. Pour mener ce défi dans un terme de cinq ans, les deux compères entendent construire un écosystème complet. Depuis la production d’hydrogène renouvelable (une centrale à hydrogène badgée Colruyt sera opérationnelle à Zeebrugge d’ici 2023) jusqu’à l’établissement d’un réseau de stations-service. Ainsi, via sa filiale DATS24, Colruyt dispose déjà d’un point de ravitaillement en hydrogène à Halle tandis que quatre autres stations publiques vont suivre dans les prochains mois (Haasrode, Wilrijk, Erpe-Mere et Herve). D’ici l’année prochaine, cinq camions de la flotte du distributeur belge rouleront à l’hydrogène en Belgique. Ils seront affectés un itinéraire spécifique reliant leurs plates-formes logistiques respectives.

Du côté des utilitaires légers aussi ! Dès la fin de cette année, Stellantis proposera, en parallèle de sa gamme électrique, des versions à hydrogène de ses camionnettes de taille moyenne (Peugeot Expert, Ctroën Jumpy, Ople Vivaro). Ces véhicules bénéficieront d’une belle autonomie de 400 km (cycle WLTP) et, cerise sur le gâteau, le remplissage des réservoirs à hydrogène ne nécessitera qu’un temps de recharge de trois minutes ! Reste une grande inconnue : leur prix.

Un peu mieux qu’en 2020, beaucoup moins bien qu’en 2019. On peut s’en réjouir : sur le premier trimestre, les immatriculations de tracteurs routiers ont progressé de près de 20 % par rapport à la même période de l’année dernière. Pas d’euphorie toutefois : le marché accuse par contre un recul de près de 40 % par rapport à 2019. Voilà qui contraste avec l’insolente santé du marché des véhicules utilitaires légers : après trois mois, ils sont déjà au-dessus du niveau de 2019 !

TRANSPORTMEDIA lance, en Wallonie et à Bruxelles, une nouvelle émission de télévision : la TRANSPORT&LOGISTICS.TV. Il s’agit de la seule émission consacrée au transport et à la logistique en Wallonie. Elle sera diffusée sur la chaîne économique Canal Z. Cette initiative, qui bénéficie du soutien de Logistics in Wallonia, a pour objectif de souligner l’attractivité de la Wallonie en tant que région logistique au travers de portraits de ses représentants (transporteurs, logisticiens, concessionnaires, fournisseurs, …) les plus inspirants. A découvrir sur Canal Z les 22-23 et 29-30 mai ! Notez également qu’une deuxième émission est d’ores et déjà programmée en novembre prochain.

Bonne lecture,

Christophe Duckers,
Directeur de la rédaction.

Publications récentes

VAN Management 110 (avril 2021)

Big Brother is … helping you Régimes dictatoriaux, entreprises pas trop regardantes par rapport aux règles de confidentialité, programme télévisé ennuyeux … généralement, l’expression a une connotation négative. Mais avec FORDLiive, le n°1 européen du marché des véhicules utilitaires légers souhaite que Big Brother travaille pour nous plutôt que l’inverse. Pas avec les technologies de […]

LINK2LOGISTICS Management 57 (mars 2021)

“Il y a un an, il y a une éternité » Mars 2020. L’Europe faisait connaissance avec le coronavirus. Pour paraphraser Joe Dassin : « Il y a un an, il y a un siècle, il y a une éternité ». Car effectivement, cela nous semble une éternité tant l’impact de la pandémie sur la […]

TRUCK & BUSINESS 276 (mars 2021)

Un secteur en perte virtuelle Le mot ‘virtuel’ est sur toutes les lèvres (enfin, derrière le masque chirurgical) depuis le début de la pandémie. En 2021 comme en 2020, ‘virtuel’ s’oppose à ‘physique’ quand il s’agit d’un rendez-vous et à ‘présentiel’ quand il s’agit d’une interview, mais en gros, le virtuel… ça commence à bien […]

[advertisement plaats configureren in plugin zodat die hier kan opgeroepen worden]

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo