TRANSPORT Management 117 (octobre 2022)

Revoir sa politique RH, une nécessité absolue

Comme à l’accoutumée, j’ai éprouvé l’envie de partager avec vous mes impressions sur quelques sujets qui ont émaillé l’actualité de notre secteur ces temps derniers. N’hésitez pas à nourrir en retour mes réflexions de vos commentaires/critiques/remarques…

Prix de revient : du jamais vu ! 12,19 % en messagerie, 13,28 % en transport national et 13,41 % en transport international : telles sont les prévisions de l’augmentation du prix de revient pour 2023 récemment publiées par l’ITLB. Des hausses portées notamment par l’indexation des salaires (+ 10,33 %), la hausse du prix des carburants et des autres équipements comme les pneus (+ 9,4 %) et par celle, astronomique, du prix d’achat des véhicules, estimée à 25 % ! Rencontrés au début du mois de septembre dans le cadre du salon Transport & Logistics à Gand, plusieurs grands transporteurs étaient alors plutôt sereins : portés par une demande largement plus forte que l’offre, ils parvenaient sans trop de problème à augmenter leurs prix auprès de leurs clients. Certains pouvaient même se payer le luxe de choisir les clients les plus rentables. Mais qu’en sera-t-il lorsqu’une plus que probable récession frappera notre économie ?

Manque d’attractivité de la profession : une remise en question est nécessaire. Les conclusions de l’étude « Chauffeur 4.0 » menée par le VIL (Vlaams Instituut voor de Logistiek) et l’Université d’Hasselt n’ont pas manqué d’en surprendre plus d’un. Le manque d’attractivité de la profession de chauffeur n’est pas essentiellement provoqué par les bas salaires ou la mauvaise image, mais plutôt par les horaires et les conditions de travail. « Pour générer un nouvel afflux, le secteur devra passer d’une politique de ressources humaines classique, axée sur les salaires à une politique plus globale, qui va au-delà de l’embauche, de la gestion et du paiement des chauffeurs », notent les chercheurs. Concrètement, cela passera par un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, un encadrement plus personnalisé des chauffeurs incluant un vrai souci pour leur bien-être ainsi que la proposition de plans de carrière intégrant des formations et des perspectives d’avancement. Une remise en question profonde mais absolument nécessaire si l’on veut combler les 5.000 chauffeurs manquants dans la profession…

Un Transporteur de l’Année toujours plus vert. Le promoteur immobilier WDP va faire de son site de Zellik, siège central de VPD (Transporteur de l’Année 2022), le premier centre de mobilité verte du groupe, l’accent était porté sur l’énergie solaire et la décarbonation. Ainsi, une installation photovoltaïque va être installée sur le toit de l’ensemble du bâtiment. Celle-ci sera couplée à une batterie pour le stockage de l’énergie produite et elle sera reliée à des stations de recharge électrique pour l’ensemble de la flotte (voitures, camionnettes et camions). Autre fait marquant : le chauffage au gaz des bureaux sera remplacé par une pompe à chaleur, gage d’une décarbonation de la consommation d’énergie. Une initiative verte à souligner et que nous ne pouvons qu’encourager.

Bonne lecture,

Christophe Duckers,
Directeur de la rédaction.

Publications récentes

LINK2LOGISTICS Management 64 (décembre 2022)

Défis et interrogations Cher lecteur, 2022 ne se termine pas comme nous le souhaitions. Après deux années Covid difficiles, cette année a été caractérisée par une grave crise énergétique, une hausse de l’inflation et une instabilité politique dues, entre autres, à la guerre en Ukraine. Quiconque tablait sur un mieux ne peut qu’être déçu. Bien […]

TRUCK & BUSINESS 283 (novembre 2022)

Deux poids, deux mesures Il faut saluer les efforts déployés par la ministre Petra De Sutter pour mettre de l’ordre dans le secteur de la livraison de colis en Belgique. Les dysfonctionnements (le mot est faible) mis à jour par les services d’inspection sont tels qu’une réaction s’imposait. Puisqu’il est impossible d’imposer un pourcentage minimum […]

VAN Management 117 (octobre 2022)

La dernière ligne droite… Après une pause de quatre ans, l’IAA Transportation s’est à nouveau invité dans la ville allemande d’Hanovre. Et s’il nous faut encore composer avec un inextricable enchevêtrement de pénuries de matières sans oublier les questions d’approvisionnement énergétique et d’inflation, l’ambiance semblait plutôt positive. Ce qui était surtout frappant, c’était le nombre […]

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo