Truck & Business 273 (juillet 2020)

Qui s’en souviendra demain ?

Imprévisible, brutale, inédite, violente, impitoyable… les mots nous manquent pour décrire exactement ce que nous avons ressenti en mars quand s’est déclenchée la plus grave crise sanitaire de l’histoire moderne. Qui aurait imaginé qu’une population occidentale accepterait de se laisser confiner à la maison, que 62 % de la population active passerait en télétravail et que l’on reporterait un jour l’Euro de foot, les Jeux Olympiques et les 24 Heures du Mans ?

Durant toute cette période, c’est le personnel soignant qui a été en première ligne pour faire en sorte qu’une partie d la population ait accès à ce dont nous ne pouvons pas nous passer plus de 90 secondes : de l’air. Mais juste derrière, le transport a eu une fenêtre d’opportunité unique pour montrer à toute la population que sans lui, les autres besoins vitaux (boire et manger) n’étaient plus satisfaits. Tout le reste, du Concours Reine Elisabeth à Tomorrowland, était subitement devenu accessoire.

L’être humain, cependant, a la mémoire courte. Il voudra oublier au plus vite ces semaines de peurs et de confinement. Spontanément, il se rappellera peut-être qu’il applaudissait le personnel soignant tous les soirs à 20 heures au son des cloches, mais les dessins des enfants où on disait (parfois) aussi ‘merci’ aux chauffeurs qui avaient ravitaillé les magasins, ceux-là risquent de se retrouver pour longtemps au fond des tiroirs, voire déchirés à la poubelle quand la radio annoncera de nouveau un ‘accident impliquant des poids lourds sur la E17’.

Sauf si… Un mois avant le début de la pandémie, les fédérations et le Fonds Social annonçaient une grande campagne media axée sur le recrutement de chauffeurs. Les sommes mises en jeu sont, elles aussi, inédites à l’échelle de la Belgique. Les têtes pensantes de cette campagne seraient bien avisées d’utiliser le ‘momentum’ des dernières semaines pour pousser à fond leur avantage (très) provisoire.

Claude Yvens,
Rédacteur en Chef.

Publications récentes

LINK2LOGISTICS Management 55 (octobre – novembre 2020)

Au-delà du virus Plus de six mois après le début de la pandémie en Europe, les effets continuent à se faire douloureusement sentir. Certaines entreprises sont économiquement plus impactées que d’autres, mais toutes le sont au niveau de leur organisation. Respecter la distanciation sociale dans l’entrepôt, par exemple, n’est pas une évidence. Heureusement, il existe […]

VAN Management 107 (octobre 2020)

blank

Le paradoxe électrique La grande réussite de notre journée Best of Van Xperience (voir par ailleurs) a permis d’aborder en profondeur la question de l’électrification. D’une part, tous les constructeurs se sont sentis obligés d’ajouter des versions électriques à leurs gammes, mais d’un autre côté, les chiffres de vente restent trop modestes. Le prix d’achat […]

TRANSPORT Management 107 (octobre 2020)

blank

Au diable les lamentations, place à la créativité ! On le sait, les effets de la pandémie sur l’économie sont dévastateurs et ils se feront encore sentir longtemps. Face à ce tsunami, nous aurions pu nous lamenter sur notre sort – deux événements majeurs étaient programmés en juin – en attendant d’hypothétiques jours meilleurs. Pas […]

[advertisement plaats configureren in plugin zodat die hier kan opgeroepen worden]

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo