TRUCK & BUSINESS 282 (septembre 2022)

Un plan avant la fin de l’année

Les 24 et 25 juin derniers, Transportmedia avait mis les petits plats dans les grands avec notre nouvel événement Passion4Trucks. Deux journées totalement diff érentes mais avec pour dénominateur commun la passion pour le camion et pour le métier de chauff eur. Il fallait voir l’émotion ressentie par les vainqueurs du Plus Beau Camion de Belgique ou du concours Love2Truck qui récompense le chauffeur le plus passionné du pays ! Ça, c’était pour le samedi 25.

Le vendredi était consacré aux entreprises, avec notamment des tables rondes et des interviews où l’on a parlé de toutes les formes d’énergie et de propulsion alternatives. Avec le recul, l’animation de ces débats me rend fier. Fier de voir que les transporteurs belges ont encore l’innovation chevillée au corps, malgré un contexte fiscalo-politico-économique qui est parmi les moins stimulants d’Europe.

« Le transporteur qui n’aura pas déterminé les grandes lignes de son plan de décarbonation avant la fin de l’année se prépare un avenir difficile. »

Bien sûr, les transporteurs que nous avions invités comme panelistes font partie du gratin belge. Bien sûr, les transporteurs qui avaient fait le déplacement à Passion4Trucks pour s’informer des avantages et inconvénients des différentes technologies alternatives veulent prendre une longueur d’avance sur leurs concurrents. Mais c’est tout un secteur qui doit accélérer sa transition vers un transport sans émissions et il reste beaucoup de travail à faire.

Après avoir rencontré tous ces experts, ma conclusion était la suivante : une entreprise de transport d’une certaine taille doit, avant la fi n de cette année 2022, avoir établi son plan de bataille ‘zéro-émission’. Les détails pratiques (et le financement !) de cette transition peuvent encore attendre un peu, mais les grands axes doivent être déterminés dans les mois à venir. Heureusement, c’est aujourd’hui toute une industrie qui se met, parfois un peu à marche forcée, au diapason de la décarbonation. On en aura encore la preuve au prochain salon IAA de Hanovre, où l’on va assister à un véritable feu d’artifice de nouveautés bas carbone. A partir de 2023, l’excuse de l’absence d’offre ne tiendra plus.

Claude Yvens,
Rédacteur en chef.

Publications récentes

LINK2LOGISTICS Management 64 (décembre 2022)

Défis et interrogations Cher lecteur, 2022 ne se termine pas comme nous le souhaitions. Après deux années Covid difficiles, cette année a été caractérisée par une grave crise énergétique, une hausse de l’inflation et une instabilité politique dues, entre autres, à la guerre en Ukraine. Quiconque tablait sur un mieux ne peut qu’être déçu. Bien […]

TRUCK & BUSINESS 283 (novembre 2022)

Deux poids, deux mesures Il faut saluer les efforts déployés par la ministre Petra De Sutter pour mettre de l’ordre dans le secteur de la livraison de colis en Belgique. Les dysfonctionnements (le mot est faible) mis à jour par les services d’inspection sont tels qu’une réaction s’imposait. Puisqu’il est impossible d’imposer un pourcentage minimum […]

TRANSPORT Management 117 (octobre 2022)

Revoir sa politique RH, une nécessité absolue Comme à l’accoutumée, j’ai éprouvé l’envie de partager avec vous mes impressions sur quelques sujets qui ont émaillé l’actualité de notre secteur ces temps derniers. N’hésitez pas à nourrir en retour mes réflexions de vos commentaires/critiques/remarques… Prix de revient : du jamais vu ! 12,19 % en messagerie, […]

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo