La Febetra demande une période de transition post Brexit

La Febetra se réjouit que la phase 2 des négociations sur le Brexit puisse démarrer. Cette phase 2 intéresse directement les transporteurs, puisque les parties concernées seront amenées à discuter du cadre qui régira les futures relations commerciales entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. « Même si le lancement imminent de la phase 2 constitue une excellente nouvelle, il faudrait un véritable miracle pour que les négociations relatives aux futures relations commerciales entre l’UE et le Royaume-Uni aboutissent d’ici le 29 mars 2019, date à laquelle le Royaume-Uni sortira de l’Union européenne. Afin d’éviter le vide juridique, de donner aux négociateurs le temps de faire leur boulot en toute sérénité et de permettre aux transporteurs de bien se préparer aux futures règles du jeu, la Febetra estime qu’une période transitoire sous forme de statu quo s’impose dès le 30 mars 2019. Pendant cette période transitoire les règles actuellement en vigueur devraient demeurer d’application. En ce qui concerne le futur cadre, la Febetra a une nette préférence pour le modèle ‘norvégien’ qui permettrait aux transporteurs d’effectuer tout transport de et vers le Royaume-Uni, y compris du cabotage, sous couvert d’une licence communautaire. » estime la Febetra.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo