Le distributeur de folders BD myShopi se concentre désormais également sur la logistique

BD myShopi a récemment emménagé dans un nouveau centre de distribution à Bornem. Le bâtiment de 16.000 m² remplace deux centres, à Merelbeke et à Wavre. Cinq machines trient les folders, les regroupent par commune ou par quartier et les conditionnent en paquets. Bornem devient également la base opérationnelle de la nouvelle activité logistique de l’entreprise, qui a récemment racheté CityDepot afin de renforcer ce dispositif.

BD myShopi traite 4,5 milliards de folders publicitaires par an. Ils proviennent d’une grande variété de détaillants et sont conditionnés dans des emballages sous film plastique. Dans le centre, qui fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, 7 800 paquets de ce type sont constitués par heure, spécifiques à 5 000 ‘secteurs’ (communes ou quartiers). Ces paquets se retrouvent, chaque semaine, dans 4,5 millions de boîtes aux lettres.

Pour la distribution, BD myShopi ̶ anciennement Belgique Distribution ̶ utilise un système en cascade. De Bornem, les paquets sont envoyés vers les 25 dépôts propres à l’entreprise. Ensuite, via des points de distribution locaux, ils se retrouvent chez les 2 000 coursiers indépendants qui les mettent dans les boîtes aux lettres.

Bien que les folders publicitaires aient toujours un effet d’activation (88 % des Belges les lisent), BD myShopi se diversifie. L’entreprise développe désormais des activités dans le domaine de la ‘logistique intelligente’, et plus particulièrement dans les villes. Selon le CEO Raf Lambrix, le réseau de dépôts propres et de coursiers indépendants de l’entreprise est un atout majeur. « Ces activités logistiques se sont récemment développées avec l’acquisition de CityDepot. Cela nous permet de mieux nous positionner en tant qu’acteur logistique et de développer encore plus de synergies », explique-t-il.

Les sociétés de transport apporteront leurs marchandises aux dépôts de CityDepot ou de BD myShopi, qui se chargera de la distribution finale. « Nous pouvons regrouper les marchandises de différentes entreprises afin de les amener plus efficacement au client. Et les entreprises de transport n’ont plus à se rendre en ville pour livrer de petits colis, une manœuvre inefficace et coûteuse pour ces entreprises », ajoute-t-il.

Vous pourrez découvrir cette stratégie dans la prochaine édition du Link2Logistics Management.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo