Les partenaires sociaux demandent des aides supplémentaires

Fédérations patronales et syndicats, dans un rare élan collégial, demandent au gouvernement de prendre des mesures supplémentaires pour soutenir les salariés du secteur Transport & Logistique qui subiront un préjudice dû à la crise du coronavirus.

Les partenaires sociaux proposent notamment :

  • une augmentation temporaire supplémentaire de l’allocation de chômage, au-delà des 70 % garantis jusqu’au 30 juin
  • une suspension temporaire des obligations de paiement aux banques, aux organismes assureurs, aux fournisseurs de gaz et d’électricité
  • le versement anticipé du pécule de vacances
  • la possibilité de réviser les  plans bonus non-récurrents (CCT90), afin de neutraliser la période de chômage pour force majeure.

Les partenaires sociaux verront également comment procéder de même pour la prime de fin d’année 2020.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo