LIVE STUDIO : les écocombis en Belgique… et au-delà des frontières

Quand un utilisateur d’écocombi (Filip De Clercq) et un candidat au projet wallon (Jean Vincent) se rencontrent, ils sont d’accord sur beaucoup de choses. Dont une : il faut accélérer le mouvement pour se préparer à la concurrence des voisins néerlandais et allemands. Filip De Clercq : “Ça a duré très longtemps avant de mettre tout en ordre sur le plan technique et administratif. Il y a eu 200 dossiers, dont six ont été acceptés, et il ne roule que deux écocombis en Flandre. Ça en dit beaucoup… Pour le reste, tout se passe sans problème, y compris chez les clients.” “Lorsque les écocombis pourront franchir les frontières, je crains que les Belges seront réduits à la portion congrue.” Jean Vincent : “Aux Pays-Bas, il en roule déjà 1800. Pourquoi la Belgique reste-t-elle toujours à la traîne ?” “Nous étions prêts à en acheter cinq, mais puisque nous ne pouvons rouler qu’autour de l’église, nous nous limiterons à un écocombi. »  » Nous verrons beaucoup d’écocombis rouler en Belgique avec des plaques néerlandaises, mais pas beaucoup avec des plaques belges…” https://youtu.be/OOOR1lShn-c

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo