Le gouvernement wallon ajoute 33 km au réseau ‘taxe kilométrique’

Le gouvernement wallon, sur proposition du ministre Maxime Prévot, a décidé d’ajouter deux sections de route au réseau soumis à la taxe kilométrique, après avoir évalué les reports de trafic survenus depuis le 1er avril 2016. « Globalement, on ne constate pas un report massif de trafic de poids lourds du réseau soumis à péage vers les voiries secondaires ou non payantes. », a déclaré le ministre. Deux sections de route, sur lesquelles une augmentation du trafic de poids lourds de l’ordre de 1 à 3,5 % a été constatée, ont néanmoins été ajoutées au réseau taxable : – la section de la N243 (Chaumont-Gistoux) entre la N25 et la N29, ce qui représente 13 km ; – la section de la N29 entre l’E411 (Perwez) et la Flandre au nord de Jodoigne, ce qui représente 20 km. Trois autres zones, considérées comme ‘particulièrement sensibles’, feront l’objet d’une analyse plus approfondie, mais actuellement, le ministre Prévot considère qu’y ajouter des routes au réseau taxable serait une ‘fausse bonne idée’ : – Pepinster et Theux, – l’agglomération de Liège – la zone entre Lessines, Enghien et Soignies.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo