Les premiers noms du parc logistique dans l’arrière-port de Zeebrugge sont connus

Cinq protocoles d’accord ont été signés à Shanghai pour le développement du ‘Lingang Overseas Zeebrugge Modern Industrial Park’. Il s’agit d’une partie de la zone logistique dans l’arrière-port de Zeebrugge, où Lingang, entreprise chinoise spécialisée en immobilier logistique, veut investir 85 millions d’euros. L’aménagement de la zone de 30 ha par le groupe chinois a été annoncé en mai dernier, mais il restait à savoir qui s’y installerait. Cinq premières entreprises ont signé un protocole d’accord (Memorandum of Understanding) lors de la prestigieuse foire CIIE (China International Import Expo) à Shanghai. Elles viennent de Chine, de Belgique et des Pays-Bas. Pour l’instant, il n’y a pas de grands noms, bien que la zone soit destinée à devenir une plaque tournante logistique pour le commerce entre la Chine et l’Europe. Ces cinq entreprises sont : Feng Zang Industrial, qui souhaite y développer une activité de trading ; China Certification & Inspection Group, qui organise des services d’inspection pour les traders ; Shanghai Rainbow Wings International Trade (qui travaille en étroite collaboration avec les supermarchés américains Costco) ; Aprojects Belgium, prestataire de services logistiques à Anvers (également établi en Chine et en Corée) et Eurotown, qui souhaite y développer un centre export pour l’e-commerce.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo