L’Europe valide le principe des ‘corridors verts’

Afin d’aider le transport routier à jouer pleinement son rôle d’approvisionnement en bien essentiels, les ministres européens du transport ont validé hier le principe de ‘corridors verts’ le long desquels le transport routier ne devra pas être inutilement ralenti.

La demande émanait de plusieurs fédérations professionnelles, de parlementaires européens et par la Commission européenne. A mesure que certains pays ferment leurs frontière et/ou imposent des formalités supplémentaires aux transporteurs (la Hongrie depuis hier, par exemple), les temps d’attente aux frontières s’allongent et le transport routier s’en trouve ralenti. La manière dont les états-membres pourront ou devront mettre en oeuvre ces corridors verts n’est cependant pas encore connue.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo