Le matériel de manutention en léger recul en 2019

Après une année record en 2018, les ventes de chariots élévateurs et d’engins de magasinage ont connu un tassement de 2,8 % en 2019, selon les chiffres communiqués hier par la fédération Sigma.

Avec 12467 unités vendues, le matériel de manutention a connu sa troisième année consécutive au dessus de 12.000, avec certes une légère baisse de 2,8 % par rapport à 2018. selon Hugues van Espen, président de la section ‘matériel de manutention’ de Sigma, on aurait pu rêver de passer le cap historique des 13.000 machines, mais 2019 est néanmoins à considérer comme une très belle année.

La baisse est plus sensible du côté des chariots élévateurs (- 4,1 %), en particulier des chariots thermiques (- 12 %). Sur ce plan, 2019 marque une forme de retour à la normale, puisque tous les experts prédisent la montée en puissance de la propulsion électrique mais que les ventes de 2018 avaient infirmé cette tendance. En 2019, les ventes de chariots élévateurs électriques ont progressé de 1,2 % après avoir reculé de plus de 4 % en 2018. Les chariots électriques ont désormais une part de marché de 62 %.

Du côté des engins de magasinage, on note un tassement global de – 1,2 %, mais la situation est très variable entre les chariots à mât rétractable (+ 5,7 % et les chariots à palettes (+ 5,6 %) d’une part et les autres types d’engins qui reculent dans ue fourchette comprise entre -4 et -21 %. Deux phénomènes concommitants expliquent cette double évolution : la montée en puissance du commerce électronique, avec tout ce que cela comporte comme manutention de colis, et l’automatisation de la prise de commande dans de nombreux entrepôts.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo