La famille Geerts se distancie des propos racistes de Marc Geerts

Suite à la controverse née sur les réseaux sociaux à propos d’un post de Marc Geerts, son fils Sven, responsable de la division ‘transport’ de Corneel Geerts Transportgroup, tient à se distancier  des propos tenus par celui qui est toujours, dans les faits, le CEO de l’entreprise.

Petit rappel des faits : jeudi dernier, le compte LinkedIn du port d’Anvers fait la promotion d’une nouvelle ligne de vêtements signés ‘kapitein van de stad’. Un des mannequins représentés est un Anversois d’origine éthiopienne. Marc Geerts, toujours très actif sur les réseaux sociaux, a posté une réaction : “Est-ce que ça doit être un nègre ?  Il ne représente pas l’Anversois ! Qu’est-ce qu’il y a de mal à notre propre peuple ?”. Dès jeudi, cette réaction a provoqué des réactions négatives, y compris de la part de partenaires commerciaux de Corneel Geerts Transportgroup. Des contacts ont été pris avec Unia (le centre pour l’égalité des chances) qui a ouvert une enquête.

Au sein de Corneel Geerts Transportgroup, Marc Geerts est toujours CEO, mais il a annoncé qu’il allait céder la main à ses deux fils Sven et Kevin. Aucun acte n’a cependant encore été passé en ce sens.  “C’est juste une question de temps. Il faut encore nous transférer les actions de l’entreprise, mais pour le moment, mon père en est toujours le CEO”, nous explique Sven Geerts, qui est actuellement responsable de la division transport alors que ses frères Kevin et Kenneth sont respectivement à la tête de la partie logistique et de la partie opérationnelle. Avec leur mère Veronique, les trois frères veulent se distancier des propos tenus par leur père : “Nous avons pris note du message que Marc Geerts, PDG de notre société, a fait paraître près d’une publicité du port d’Anvers. En tant qu’entreprise, nous ne pourrions pas être plus en désaccord avec le contenu de ces déclarations, qui sont en totale contradiction avec les valeurs fondamentales de l’entreprise. Notre entreprise emploie 160 personnes et valorise la diversité. C’est tout à fait évident quand on nous visite, car tout le monde travaille ensemble dans le respect mutuel. En interne, nous avons clairement fait savoir à notre CEO que de telles déclarations sont inappropriées et ne seront pas tolérées. Au cas où il ne le ferait pas lui-même, nous voudrions présenter nos excuses les plus sincères à l’homme qui a été représenté dans la campagne ainsi qu’à toutes les autres personnes qui se sont senties offensées.”

Le compte LinkedIn de Marc Geerts ayant été désactivé, celui-ci n’a pas encore réagi à la controverse.

 

lisez aussi

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo