Les Transports Hegelmann avertissent : “Il y aura des ruptures de chaînes d’approvisionnement”

Les contrôles intensifs pratiqués par l’Allemagne à ses frontières méridionales et les contraintes imposées aux chauffeurs routiers vont mener à des ruptures de chaînes d’approvisionnement et à des arrêts de production, avertit Siegfried Hegelmann, directeur du groupe de transport éponyme.

Outre les retards de livraison que ces mesures entraînent, il existe aussi un risque d’achat ‘hamster’ dans les supermarchés, craint M. Hegelmann : “Nous ne sommes plus en mesure de livrer en fonction de la demande. Tout cela pourrait rapidement conduire à des goulets d’étranglement dans l’approvisionnement des supermarchés et des usines et avoir des conséquences de grande envergure pour l’économie.”

Il tire également la sonnette d’alarme sur la situation des chauffeurs routiers, victimes des embouteillages aux frontières et obligés de présenter un test Corona négatif datant de moins de 72 heures pour pouvoir entrer en Allemagne. “Nous essayons donc d’orienter certains de nos collègues vers des centres d’essai éloignés des autoroutes afin d’accélérer le processus, mais les capacités de testing sont actuellement insuffisantes”, déclare Siegfried Hegelmann qui demande donc que l’on élargisse les possibilités de testing ou que l’on exempte les chauffeurs routiers de l’obligation de présenter un test négatif récent. Tous ces tests coûtent également cher aux entreprises de transport car il n’existe pratiquement pas de tests gratuits, regrette Hegelmann.

En attendant une solution structurelle, Hegelmann essaie de détourner ses véhicules par d’autres itinéraires : les transports en provenance d’Italie sont détournés par le Slovénie et d’autres régions autrichiennes que le Tyrol et les transports en prvenance de République Tchèque passant en partie par la Pologne.

lisez aussi

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo