Le projet-pilote Benelux sur l’e-CMR sans doute prolongé

Un projet-pilote sur l’e-CMR est en cours suite à une décision du Comité des Ministres du Benelux. Il devait durer 3 ans, jusqu’au 30 novembre prochain. Mais une évaluation positive par les entreprises participantes devrait déboucher sur une prolongation du projet.

Au cours du mois de janvier, la Belgique a fait enregistrer quelque 5000 CMR électroniques. Un record. Ce qui réjouit la FEB convaincue que « la numérisation changera la donne pour les processus logistiques ». C’est dans ce contexte que le projet-pilote sur l’e-CMR va probablement être prolongé. Il se pourrait aussi, précise la FEB par la voix de Sofie Brutsaert, conseillère pour le centre de compétence énergie, climat et mobilité, que la portée du projet soit étendue et que ses modalités soient légèrement modifiées sur la base des remarques formulées dans le cadre de l’évaluation. Nous en saurons davantage fin mars. La FEB signale en outre qu’il existe aussi un projet de législation européenne relative à l’échange numérique de documents de transport. A terme, les deux projets se rejoindront. Le CMR électronique réduit sensiblement les tracasseries administratives, ce qui génère un sérieux gain de temps, et donc d’argent.

lisez aussi

Événements à venir

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Alors inscrivez-vous dès maintenant!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo