Ostendefresh agrandit sa flotte ‘UK’

Ostendfresh, la division transport du groupe Tulpin, a acheté cinq nouvelles remorques réfrigérées à Schmitz Cargobull. En deux ans, l’entreprise familiale ostendaise a développé son propre service de transport vers le Royaume-Uni qui atteint aujourd’hui une vingtaine de semi-remorques, mais l’imminence du Brexit rend l’indépendance opérationnelle plus nécessaire que jamais, selon le PDG Alain Tulpin.

Le groupe Tulpin est spécialisé dans l’importation de fruits et légumes et en 2019, il a pris à son compte environ la moitié du tonnage total de l’aéroport d’Ostende. Au sein de sa division de transport All-Trade, Ostendfresh est spécialisée dans les charges complètes et les lots partiels de denrées périssables à destination du Royaume-Uni. « Il y a deux ans, en prévision du Brexit, nous avons acheté notre première remorque frigorifique d’occasion. La saison dernière, nous avions déjà 14 semi-remorques. Comme nous n’avons pas d’importations pendant les trois mois d’été, en raison de la production de fruits et légumes qui se déroule à ce moment-là en Europe, nous avons créé un département Ostendfresh pour que ces semi-remorques puissent continuer à circuler toute l’année. En plus de nos propres camions, nous faisons également appel à des tiers, principalement des transporteurs frigorifiques de Flandre occidentale et orientale », explique Alain Tulpin, PDG du groupe Tulpin.

En 2019, cinq personnes supplémentaires ont été embauchées et aujourd’hui, All-Trade emploie une équipe de 14 personnes, et la croissance des activités nécessitait l’achat de nouveaux matériels. All-Trade a donc mis en service cinq nouvelles semi-remorques frigorifiques Schmitz équipées d’un groupe frigorifique Carrier HE 19. Elles ont été mises aux couleurs d’Ostendefresh. Alain Tulpin indique que cet investissement à l’époque de Covid peut ne pas sembler évident : « Plus que jamais, avec le Brexit en perspective, nous avons un grand besoin d’indépendance opérationnelle. Si le Brexit est dur, de nombreux transporteurs quitteront l’Angleterre et le ro/ro deviendra plus que probablement la norme. C’est pourquoi nous avons fondé Ostendfresh UK en juin, qui coordonnera tout le trafic anglais depuis Heathrow une fois le Brexit lancé ».

lisez aussi

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo