ECTA : des changements sont nécessaires dans FitFor55

L’European Clean Trucking Alliance (ECTA) se réjouit de la proposition de la Commission européenne concernant les nouvelles réglementations en matière de transport dans le FitFor55. Toutefois, il estime que des améliorations sont encore possibles et demande à la Commission d’apporter des ajustements au plan final.

L’organisation, une coalition de 18 entreprises européennes dont Nestlé, IKEA, Unilever et Michelin, se réjouit des objectifs fixés pour l’infrastructure des camions à émissions zéro sur les routes européennes, mais constate des lacunes dans le niveau de puissance de cette infrastructure de recharge. Selon l’European Clean Trucking Alliance, ce niveau est trop bas pour recharger les camions pendant les arrêts obligatoires des conducteurs. Elle souhaite également que le nombre minimum de chargeurs rapides par pays soit adapté à la flotte de ce pays. En outre, elle souhaite que les États membres puissent accorder des abattements fiscaux aux entreprises qui utilisent des énergies renouvelables pour recharger leurs camions électriques.

L’objectif de 100 % de camionnettes sans émissions d’ici 2035 est une bonne proposition, mais l’objectif de 50 % d’ici 2030 est trop faible selon l’ECTA.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo