LINK2LOGISTICS Management 64 (décembre 2022)

Défis et interrogations

Cher lecteur,

2022 ne se termine pas comme nous le souhaitions. Après deux années Covid difficiles, cette année a été caractérisée par une grave crise énergétique, une hausse de l’inflation et une instabilité politique dues, entre autres, à la guerre en Ukraine. Quiconque tablait sur un mieux ne peut qu’être déçu.

Bien que le stress important causé par le marché énergétique soit un peu retombé, l’énergie reste particulièrement chère. Les entreprises de logistique qui ont investi dans des panneaux solaires ont donc bien fait. Les toits solaires sont désormais ‘incontournables’ pour les nouveaux projets, comme vous pouvez le lire par ailleurs. Mais l’infl ation et l’indexation des salaires entraînent aussi une sérieuse hausse des coûts dans le secteur. Des coûts qui pèsent plus lourdement en Belgique que dans nos pays voisins. Un sujet abordé dans notre ‘Pour/Contre’.

Les coûts de main-d’oeuvre et, plus encore, la pénurie de personnel continueront de stimuler les investissements dans l’automatisation et la robotisation. Mais ce mouvement ne décollera vraiment que si les donneurs d’ordres sont prêts à conclure des contrats à plus long terme, déclare Philip Salaerts (Distrilog) dans son interview.

Pour que l’infl ation baisse, l’économie doit ralentir. Une tâche délicate, car cela ne doit pas mener à une récession. Cet exercice d’équilibre est d’autant plus difficile que la confi ance des consommateurs s’érode. De nombreuses entreprises de vente au détail, qui ont constitué davantage de stocks au cours de l’année écoulée pour se protéger contre les chaînes d’approvisionnement défaillantes, s’arrachent aujourd’hui les cheveux. Si le consommateur n’ouvre pas son portefeuille, ces stocks resteront encore longtemps dans les entrepôts, qui sont déjà pleins. La rareté de l’entreposage va donc augmenter. Pas sûr que ce soit une bonne nouvelle pour les entreprises logistiques.

Nous achevons donc 2022 avec de nombreux défis et interrogations. A quoi ressemblera l’an prochain ? Personne ne peut le savoir. D’ailleurs, de nombreuses entreprises se montrent aujourd’hui hésitantes, malgré des chiffres plutôt bons cette année.

Prendre les bonnes décisions devient dès lors encore plus difficile. C’est pourquoi il est important d’être bien informé. Ce magazine peut déjà être une source d’inspiration.

Bonne lecture

Philippe Van Dooren
Rédacteur en chef

 

Publications récentes

VAN Management 125 (juin 2024)

Le stress du choix ? Ça y est, revoici le temps des élections. Et donc il pleut des promesses et des propositions intéressantes (ou pas)… mais surtout des décisions qui, in extremis, donnent une autre tournure aux 4 dernières années : suppression soudaine de la zone basse émission en Wallonie, affaiblissement de la loi européenne […]

TRANSPORT Management 125 (juin 2024)

Les transporteurs plaident pour une re-fédéralisation Comme à l’accoutumée, j’ai éprouvé l’envie de partager avec vous mes impressions sur quelques sujets qui ont émaillé l’actualité du secteur ces temps derniers. N’hésitez pas à nourrir en retour mes réflexions de vos commentaires/critiques/remarques… 1300 x merci ! De l’avis unanime, la 31ème édition des Transports & Logistics […]

LOGISTICS Management 70 (juni 2024)

Audace, innovation, durabilité et persévérance Comme chaque année, les Transport & Logistics Awards ont été décernés lors d’une soirée de gala rassemblant la crème de la crème du secteur. Vous en découvrirez les lauréats dans notre rubrique ‘Panorama’. Les awards récompensent des entreprises sachant faire preuve d’audace, d’innovation, de durabilité et parfois de persévérance. Autant […]

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo