TRANSPORT Management 121 (octobre 2023)

Un homme sur quatre a rêvé d’être chauffeur routier étant enfant !

Comme à l’accoutumée, j’ai éprouvé l’envie de partager avec vous mes impressions sur quelques sujets qui ont émaillé l’actualité de notre secteur ces temps derniers. N’hésitez pas à nourrir en retour mes réflexions de vos commentaires/critiques/remarques…

90 % des Belges considèrent les chauffeurs routiers comme indispensables à l’économie. C’est ce qui ressort d’une étude menée par Febetra auprès de 1000 de nos concitoyens. Ces derniers sont également conscients (à plus de 75 %) que les chauffeurs ne sont pas suffisamment appréciés et que les pouvoirs publics devraient en faire plus pour rendre la profession de chauffeur plus attrayante (à 68 %), notamment en rendant la formation de chauffeur poids lourd plus attractive auprès des élèves de l’enseignement secondaire. Chauffeur, un métier de rêve ? Un quart des hommes et un dixième des femmes avouent en avoir rêvé étant enfant !

Parlant de chauffeurs, venons-en à la Journée du Routier. Une journée qui prend de l’ampleur puisque cette année, elle sera organisée sous l’égide de Transport & Logistics Belgium (confédération qui regroupe les trois fédérations patronales). L’objectif de cet événement qui aura lieu le 14 décembre reste le même : mettre les chauffeurs à l’honneur. 400 entreprises (transporteurs mais aussi chargeurs) avaient participé l’an dernier, et nul doute que ce record devrait être largement battu cette année. TRANSPORTMEDIA, partenaire média de la Journée du Routier, sera évidemment de la partie, notamment en faisant élire par ses lecteurs l’action la plus originale ou la plus sympathique.

Le moteur thermique pas (encore) complètement mort ? Le dernier rapport de la commission TRAN du Parlement européen donne en tout cas un peu d’espoir en adoucissant les objectifs de réduction de CO2. Concrètement, la diminution des émissions moyennes des véhicules neufs devrait être de 30 % en 2034 (au lieu de 40 %) et de 75 % (au lieu de 90 %) en 2040. Conséquence directe pour les constructeurs de poids lourds : ils seront en mesure de continuer à investir dans des moteurs thermiques utilisant des carburants de synthèse neutres en CO2 (e-fuels).

La prévisions nette d’emploi est en hausse de 15 points par rapport à l’année dernière. Ainsi, 46 % des employeurs du secteur prévoient d’augmenter leurs effectifs d’ici la fin décembre, contre 11 % qui envisagent de les réduire. « Cette embellie survient après le ralentissement des embauches observé au premier semestre, notamment en raison de l’augmentation des coûts salariaux », explique Sébastien Delfosse de Manpower Group Belux.

Bonne lecture !

Christophe Duckers,
Directeur de la rédaction.

Publications récentes

TRUCK & BUSINESS 286 (décembre 2023)

La mémoire courte Il y a un peu plus d’un an, les chargeurs faisaient le nécessaire pour garantir leur capacité de transport et pour faire face aux pics de la demande. C’était la fin d’un court cycle où il n’y avait pas assez de ‘roues’ sur le marché, comme on dit. La pénurie de chauffeurs […]

LOGISTICS Management 68 (décembre 2023)

Un secteur à la croisée des chemins L’année passée, le secteur de la logistique a continué à connaître une évolution positive. Ainsi que vous pourrez le lire dans notre Top 1000 annuel, tant la valeur ajoutée totale du secteur que l’emploi et la surface bâtie étaient en hausse. Il est encore trop tôt pour évaluer […]

VAN Management 122 (décembre 2023)

Savoir choisir La question concerne aujourd’hui de nombreuses entreprises : comment séduire et garder le personnel adéquat ? Une enquête réalisée par Webfleet montre que la sécurité routière est la première préoccupation des conducteurs de camionnettes. Pourtant, la majorité d’entre eux n’utilise pas les nouvelles technologies. Choisir les bons véhicules et technologies, mais aussi se […]

Événements à venir

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo