La fusion PSA/FCA se heurte à l’obstacle ‘utilitaire léger’

Selon plusieurs sources évoquées par Autonews Europe, la Commission Européenne aurait des objections à faire valoir contre la fusion envisagée entre les groupes PSA et FCA. la principale pierre d’achoppement est la position dominante que les deux acteurs auraient dans le domaine ds utilitaires légers.

Ce n’est que le 17 juin que la Commission Européenne doit remettre son avis, après que les deux groupes lui ont notifié officiellement leur volonté de fusionner le 8 mai dernier. La part de marché combinée des deux groupes dans le domaine des utilitaires légers (34 % selon les derniers chiffres de l’ACEA) poserait problème à la Commission, qui a demandé à PSA et à FCA de revoir leur copie et de proposer des ‘concessions’. Concessions qui pourraient signifier l’arrêt de la commercialisation d’utilitaires légers par une des marques du futur groupe (Peugeot, Citroën, Opel ou Fiat Professional). Selon Autonews Europe, si PSA et FCA n’arrivent pas à convaincre la Commission dans les jours qui viennent, ils devront faire face à une nouvelle phase d’enquête qui devrait durer quatre mois.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo