Fermeture de l’horeca : quid des chauffeurs ?

La fermeture pour un mois des établissements horeca risque de rendre plus difficiles les conditions de vie des chauffeurs routiers. Au premier jour d’entrée en vigueur des nouvelles mesures, la situation reste toutefois sous contrôle.

La semaine dernière, TLV avait déjà préventivement contacté l’Agentschap Wegen en Verkeer en Flandre pour obtenir le maintien d’un service minimal dans les stations-service autoroutières, mais le texte publié hier soir au Moniteur Belge permet clairement de laisser ouverts les établissements qui proposent des repas à emporter et à livrer. Un premier coup de sonde ce matin montre que ces mesures ont été appliquée, notamment à Heverlee sur la E40. Si tous les exploitants de stations autoroutières, dans le cadre des conventions passées avec les deux gestionnaires d’infrastructure (AWV en Flandre, Sofico en Wallonie) jouent le jeu, on devrait donc éviter aux chauffeurs de devoir passer leurs journées sans accès à une tasse de café ou à des sanitaires décents.

lisez aussi

Événements à venir

Sorry, no posts matched your criteria.

VOUS NE RECEVEZ PAS ENCORE NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE? ALORS INSCRIVEZ-VOUS DÉS MAINTENANT!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
transport media logo